Seul et des ombres autour

Article : Seul et des ombres autour
Crédit: Joshwept/flickr/Creative commons
7 juillet 2022

Seul et des ombres autour

J’prends mon existence en filature de peur qu’elle ne m’échappe,
Si j’fuis le monde autour c’est parce que j’ai des traumas qui m’éclatent,
J’ne sens plus qu’le goût de l’alcool, du xanax et des pâtes,
À croire que vivre tout en boucle me rassure de mon train d’vie qui dérape.

Je n’ai jamais su vivre chaque instant sereinement,
Je ressens chaque blessure, chaque coup intensément,
Chaque matin j’appréhende le boulot comme une mauvaise lettre que j’hésite à ouvrir,
Et chaque soir j’finis la bouteille au goulot pour m’persuader que demain ne sera pas l’pire,
J’ai peur de me lier aux gens qui me trouvent fragile avec trop plein d’émois,
Parce que je verse des larmes à chaque fois qu’une personne est super gentille avec moi.

Abruti par les médocs, j’ai le cerveau qui part tout l’temps en vrille,
Quand le téléphone sonne, j’ai la peur au ventre que ce soit peut-être ma famille,
Comme un cancer ils font retentir en moi des douleurs qui s’éparpillent,
J’ne peux pas les ghoster, j’ai la main lâche et le lien filial qui m’torpille.

Je peine à avancer ligotée à des souvenirs amères,
Où je revois la même maison triste remplie de gosses effrayés et de parents austères,
Et les mêmes pièces qui répercutent les violences et les injures crasses de mon père,
C’est pas que je déteste la vie mais je la vois trop en mauve,
Comme si mes terreurs m’entrainaient à rendre mon avenir chauve.

J’ai la tête lourde à force d’me motiver à sortir du gouffre,
Même mon psy ne saurait pas à quel point je souffre,
J’ne cherche pas d’excuses pour m’éviter de rebondir,
J’ai peur de finir lessivé et de ne pouvoir rien accomplir.

Je vois les années qui s’enfuient comme mes espoirs de tout recommencer,
Je retombe dans mon passé sombre qui m’écrase comme un tracteur dans le pré,
Je fixe les quatre murs d’mon appart en comptant anxieusement les minutes,
Je prépare ma fuite en espérant trouver à mon histoire une meilleure chute.

Partagez

Commentaires

Ousmane Mamoudou
Répondre

Bravo pour ce texte touchant, du courage!

Marina Tem
Répondre

Merci ʘ‿ʘ